En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Plus d'informations sur les cookies

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Eglise Sainte Marie Madeleine à la Boutouchère (49410)

Erigée en 1892, grâce à l'action de Célestin Vigneron qui fut curé de la paroisse jusqu'en 1894, l'église Sainte Marie Madeleine est aujourd'hui interdite au public...

 

Un pavé est tombé de la voûte et a provoqué la fermeture de l'église.
Des travaux de rénovation ont été évalués à environ 200 000€ pour que l'église soit à nouveau ouverte au public.
 
Alors que pour un peu moins de 100 000€ les bulldozers peuvent la raser du paysage de la Boutouchère à échéance proche si des fonds ne sont pas trouvés rapidement.

 

Pourtant, l'église n'est pas terminée...

Il lui manque le clocher qui devait être en flèche et surtout les sculptures de la façade avant sur les parements en pierre de tuffeau.

 

La façade est donc brute de sculptures et donne à l'église une allure inhabituelle et inquiétante par ses pierres anguleuses donnant un air sinistre à l'édifice.

Pourtant, l'église est magnifique et dans un très bon état de conservation général. De plus elle domine le village de la Boutouchère situé à 3 kilomètres de Saint Florent le Viel dont elle dépend administrativement.

Justement, cette magnifique commune de Saint FLorent le Vieil avec son abbaye majesteuse située en bord de Loire n'a pas la charge de cette église de la Boutouchère puisqu'elle appartient aujourd'hui à l'association diocèsaine, suite à un don, voir ci-dessous le fascicule du centenaire de l'église.

 

cliquez sur l'image

 L'église est fermée au public mais j'ai pu y entrer au mois d'octobre 2007 grâce à l'amabilité de trois personnes impliquées dans la sauvegarde de notre patrimoine religieux et disposant des clefs.

L'intérieur de l'église est surprenant par sa luminosité et l'absence de piliers.

le coeur et ses vitraux, ainsi que la blancheur des murs, tranchent avec la sévérité de l'architecture extérieure.

De toute évidence, le curé Vigneron a voulu faire de son église un lieu où l'on se sent bien.

.

 

Les deux clochetons inspirant de l'inquiétude ont été enlevés en 2009.

 

Bonne nouvelle en 2010, une équipe de bénévoles travaille d'arrache pieds pour remettre l'église en service en septembre 2010.

Grâce à la volonté de l'association diocèsaine, aux dons et au bénévolat, cette église est désormais sauvée de l'abandon.

 

 

   
   
Ajouter un commentaire - 2 commentaires